Quel statut d’entreprise choisir ? Les avantages de chacun

La création d’une entreprise est un processus de longue haleine qui nécessite d’importantes connaissances et l’obtention d’un certain nombre de documents. Parmi ceux-ci se trouve le statut juridique dont les différentes particularités peuvent rendre le choix problématique.
Quel statut d’entreprise choisir ? Découvrez dans cet article les critères de choix ainsi que les avantages des statuts d’entreprise.

Qu’est-ce qu’un statut juridique d’entreprise ?

Le statut juridique constitue la forme juridique que revêt une entreprise. Il renseigne sur la structure de l’entreprise et le cadre juridique dans lequel la société est créée, évolue et interagit avec ses partenaires. Le statut impacte aussi de nombreux domaines comme la comptabilité, la fiscalité, le social, le commercial, etc.

Il existe dans la législation française différents types d’entreprises et chaque statut informe sur leurs caractéristiques. En outre, le statut juridique d’entreprise diffère des statuts de l’entreprise qui correspond en réalité à un document particulier rédigé et signé par les associés.

Statut SARL

Le statut SARL (Société à Responsabilité Limitée) correspond aux petites et moyennes entreprises. Ce statut responsabilise les associées en fonction du montant de leurs apports. Une telle société peut se constituer avec au minimum 2 associés et au maximum 100. Les conditions de sa création sont simples. En effet, vous devez créer un dossier de déclaration que vous transmettrez à votre Centre des Formalités des Entreprises (CFE).

Les avantages qu’offre ce statut juridique sont entre autres la protection du patrimoine privé des associés, son caractère souple et accessible. En outre, en tant qu’associé minoritaire, vous bénéficierez du régime général de sécurité sociale, d’une rémunération fixe et non pas de l’impôt sur la société, mais sur le revenu.

Statut EURL

Le statut EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) ressemble à s’y méprendre à la SARL. Il offre en effet les mêmes avantages tout en donnant à l’entrepreneur la possibilité d’entreprendre seul. Par ailleurs, ce statut d’entreprise convient parfaitement pour créer une entreprise surtout lorsque le projet a un important potentiel de développement. En ce qui concerne la procédure d’établissement de ce statut, elle consiste à rédiger les statuts, à publier l’annonce, à déposer votre dossier au greffe du tribunal de commerce, etc.

Le portage salarial fait aussi parti des options pour percevoir un salaire et être embauché en CDI tout en conservant son indépendance.

Statut SAS

Le statut SAS (Société par Actions Simplifiée) offre une grande liberté aux entrepreneurs. Contrairement à la SA, les règles de constitution du statut SAS sont sensiblement allégées. Il vous faut être au nombre de 2 pour y prétendre. La création d’une SAS nécessite notamment la rédaction d’un projet de statut de la société, des apports en capital social. Vous devez aussi publier un avis de constitution dans un journal d’annonce légale, compléter un formulaire de création de sociétés. Enfin, il vous faut constituer une demande d’immatriculation de la société que vous déposerez au greffe du tribunal de commerce.

a lire : comment et pourquoi créer une holding pour ses activités ?

L’avantage principal de ce statut est la souplesse de son fonctionnement. De plus, avec ce dernier vous pouvez modifier le montant de votre capital à la hausse ou à la baisse sans aucun problème. Outre les avantages au niveau du capital, les associés bénéficient d’une responsabilité limitée au même titre que la SARL. De plus, le statut social et fiscal des dirigeants est très attractif et leur rémunération n’est soumise à aucune publicité.

Statut auto entrepreneur

Le statut d’auto entrepreneur est adapté aux nouveaux entrepreneurs. Avec ce statut, il est possible d’exercer une activité commerciale, libérale ou artisanale de manière indépendante. Il offre un régime fiscal et social simplifié. Les démarches d’obtention peuvent s’effectuer en ligne. Juridiquement, le statut d’autoentrepreneur vous offre de nombreux avantages. En effet, les formalités de son obtention sont allégées.

Par ailleurs, il offre sur le plan comptable des obligations très limitées. Outre la simplicité dans la gestion de l’entreprise tout entière, l’autoentrepreneur bénéficie d’un régime microsocial simplifié et d’une fiscalité attractive.

A lire : comment estimer la valeur d’une entreprise ?

Quel est le statut d’entreprise le plus avantageux ?

Pour une première création d’entreprises, l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) constitue l’un des statuts les plus avantageux en raison de la simplicité de sa structure juridique. En effet, en tant que variante très appréciée de la SARL, il convient parfaitement à tous ceux qui envisagent de créer leur société sans un appui secondaire. En cas de doute, vous pouvez cependant prendre en compte avant votre choix des critères comme le type de responsabilité, le régime social et fiscal, etc.

Accueil Conseils pro Quel statut d’entreprise choisir ? Les avantages de chacun

stratégie de spécialisation : avantages et inconvénients

Les entreprises doivent faire différents choix concernant leur positionnement sur le marché. Ces choix se déclinent en plusieurs types de stratégies (spécialisation, diversification, etc.)....

Pourquoi créer une holding ?

Un holding constitue la solution destinée aux chefs d'entreprise qui désirent acquérir plusieurs sociétés. Elle peut être utilisée de diverses manières et demeure très...

Tout sur l’utilisation d’un véhicule de société par le gérant

Les voitures de fonction sont généralement mises à la disposition des dirigeants afin de faciliter leurs déplacements dans le cadre professionnel. Bon nombre d’entre...

Les ressources financières d’une entreprise

Un établissement a besoin de moyens matériels, humains et financiers pour mener à bien ses activités. Il dispose par exemple de différentes sources de...

L’assurance vitrine de magasin en cas de casse : que choisir ?

L'assurance vitrine de magasin est un type de couverture qui protège les commerçants contre les dommages causés à leur vitrine. L’état de la vitrine...

assurance professionnelle infirmier libéral : que choisir ?

En tant qu’infirmier libéral, vous devez souscrire à des assurances pour votre bien et pour celui de vos patients. Certaines assurances sont obligatoires, tandis...