mauvais manager
Management

Comment bien gérer un mauvais manager ?

Le travail est une nécessité dans la vie de tout homme sur terre. Il permet à ce dernier de subvenir à ses besoins vitaux. Il favorise l’épanouissement et l’affranchissement de l’être humain. Cependant, cela n’est pas le cas de tous les travailleurs. Il existe de plus en plus de personnes qui se sentent dégoûtées par leurs activités à cause du mauvais climat qui y règne. Vous retrouvez-vous dans cette situation ? Vous avez en particulier un mauvais manager qui ne vous rend pas la tâche facile et vous souhaitez démissionner ? Trouvez ici quelques astuces pour gérer votre patron et son style de management.

Comprendre le comportement d’un mauvais manager

Avant de gérer un mauvais manager, il faut d’abord chercher à le comprendre. Il est important que vous ayez une maîtrise des différentes réactions comportementales qui l’anime. Vous devez l’analyser et comprendre son comportement. Cherchez à savoir ce qui le rend furieux, heureux ou triste. Il est aussi important de savoir ce qu’il aime ou pas. Si vous parvenez à connaître tout cela, vous réussirez à collaborer avec lui sans difficulté.

La compréhension de son comportement va vous permettre d’anticiper sur ses réactions. Vous saurez ce qu’il faut faire pour ne pas le frustrer ni le mettre en colère. Certes vous ne pouvez pas contrôler ses sauts d’humeurs, mais quand cela arrivera, vous saurez au moins que vous n’en êtes pas responsable. Connaître et comprendre son comportement vous amène aussi à faire profil bas sur certaines de ses réactions. Vous ne prendrez plus les choses trop à cœur. Vous parviendrez même à vous immuniser contre les vices qui polluent votre environnement de travail.

Identifier les signes d’un mauvais manager

Pour gérer un mauvais manager, il faut en premier lieu apprendre à le reconnaître. Vous ne pouvez pas traiter votre patron de mauvais simplement parce que ses méthodes de gestion ne vous plaisent pas. Voici quelques signes distinctifs de mauvais manager pour vous aider à les identifier.

L’arrogance et le manque d’humilité

Les mauvais patrons se reconnaissent le plus souvent par leur manque d’humilité. Ce sont ces personnes-là qui ont beaucoup de mal dans la communication. Ils ne reconnaissent pas leurs fautes et sont moins ouverts aux commentaires du personnel. Ils crient sur les employés et leur manque de respect à tout bout de champ.

Les retards et absences répétées

Les mauvais managers ont tendance à penser qu’ils ont le droit d’être en retard et de s’absenter comme ils le souhaitent au service. Ils se disent qu’ils n’ont pas de compte à rendre à leurs subordonnés. Ils sont le plus souvent absents de la vie de l’entreprise et délèguent même leur responsabilité à autrui.

Les instructions peu claires à l’endroit des employés

Les mauvais patrons aiment déléguer des tâches au personnel, mais il manque souvent de précisions dans leurs instructions. Ils donnent très peu d’informations et n’exposent pas clairement leur vision. Ils s’agitent le plus souvent et ne prennent pas le temps de bien exprimer leur pensée, ce qui peut provoquer de nombreux problèmes de management dans la compréhension des missions à effectuer.

Comment réagir face à un mauvais manager ?

Pour bien gérer un mauvais manager, il est important d’en apprendre sur les aptitudes et les comportements à développer en face de ce dernier. Voici les réactions que vous devez avoir devant votre chef.

Ne pas répondre aux insultes de votre manager

Si votre patron vous manque de respect et vous humilie sans cesse, gardez votre sang-froid et ne répondez pas à ses provocations. Cela risquerait d’empirer les choses et vous mettre dans des situations de conflit. Si vous avez mal, faites l’effort de vous calmer. Attendez de reprendre complètement vos esprits avant de réagir. Ainsi, vous pourrez lui parler avec beaucoup plus de calme et surtout dans le respect.

Rester concentré sur les objectifs de l’entreprise

Forcez l’admiration et le respect à travers vos compétences. Donnez-vous à fond dans votre travail et visez toujours l’excellence. Restez concentré sur les vrais objectifs et faites ce que vous avez à faire. Cette réaction finira par lui clouer le bec. Il n’aura pas d’autre choix que de vous élever puisque votre travail fait bouger l’entreprise.

A lire : mintzberg management : le rôle du manager

Comment gérer un mauvais manager ?

Découvrez dans cette partie quelques astuces pour bien gérer votre mauvais manager.

Instaurer un environnement de travail sain

Vous devez faire preuve de leadership. Ceci vous permettra de bien gérer votre mauvais manager. Le premier acte que vous pouvez poser pour faire bouger les choses, c’est de créer un environnement de travail sain. Vous pouvez discuter avec vos collaborateurs afin d’établir un climat de confiance et paix. L’ambiance qui régnera entre vous permettra à chacun de se sentir bien au travail. Cet environnement sera une source de motivation pour les uns et les autres.

Aider le manager à atteindre ses objectifs

Dès lors que vous parvenez à installer un meilleur climat au sein de votre équipe, le reste devient plus facile. Pour bien gérer votre patron, vous avez décidé de vous concentrer sur le travail. Vous devez communiquer cette vision à tous les autres membres de l’équipe. Ensuite, désignez en votre sein un responsable qui sera une sorte de guide pour tous. Avec une telle organisation, vous parviendrez à une meilleure productivité.

Vous pouvez aussi gérer un mauvais manager à travers de bonne technique de communication.

Comment éviter un mauvais manager ?

Si vous ne savez que faire pour éviter les mauvais managers, voici quelques astuces pour vous aider.

Se renseigner sur la vie d’entreprise avant de postuler pour une offre

Lorsque vous cherchez du travail, prenez le soin de bien vous renseigner sur les entreprises qui lancent les appels d’offres. Cherchez à savoir s’il s’agit de structures sérieuses qui paient les salaires à temps et de façon régulière. Essayez de mener votre petite enquête sur le fonctionnement de l’entreprise. Ainsi, vous pourrez en savoir plus sur le manager et éviter toute collaboration avec lui.

Relativiser et voir le bon côté chez le mauvais manager

La meilleure manière d’éviter un mauvais manager, c’est de faire un travail personnel sur soi. Vous devez arrêter de vous concentrer sur les défauts du manager. Vous pouvez faire preuve d’empathie et l’aider à s’améliorer. Amenez-le à travers votre travail à comprendre qu’il doit travailler pour devenir un bon manager. Si vous parvenez à le faire, vous n’aurez plus affaire à un mauvais manager.

La gestion d’un mauvais manager est capitale pour votre développement personnel et l’évolution de votre carrière. Servez-vous des astuces susmentionnées pour améliorer votre vie de travail.