Quelle assurance professionnelle choisir ?

Une assurance professionnelle prend en compte l’ensemble des contrats qui peuvent être signés par une entreprise en lien avec son activité. Son objectif est de protéger l’entreprise contre les événements imprévisibles découlant de son exploitation en échange d’une somme. Dès qu’un événement couvert par le contrat se produit, l’assureur doit verser une indemnité. Le coût et les modalités de cette dernière, sont définis dans le contrat. Alors, quelle assurance professionnelle choisir ? Des détails ici !

Qu’est-ce qu’une assurance professionnelle ?

Gérer une entreprise implique de travailler à identifier et à faire face aux risques de celle-ci. Il convient d’opter pour la souscription d’une assurance professionnelle appropriée, selon les inconvénients et la probabilité d’occurrence. En droit des affaires option droit des contrats, c’est un contrat aléatoire. De fait, l’obligation d’indemnisation de l’assureur est relative à la réalisation d’aléas des parties.

En effet, il existe trois principales catégories d’assurances professionnelles. Primo, il y a l’assurance de l’activité. Elle couvre les dégâts relatifs à l’exercice de l’activité pouvant impliquer la responsabilité juridique ou civile de la société. En cas de différend avec les clients, elle est très indispensable. Secundo, il y a l’assurance des biens. Elle prend en charge les marchandises, le cadre professionnel et les outils de production. Elle est utile en cas de dégâts non causés par des tiers : vol, incendie ou catastrophe naturelle. Tertio, il y a l’assurance des personnes. Cette dernière assure la protection des personnes physiques en cas d’accidents corporels, maladie ou décès. Elle est comparable à une prévoyance ou une assurance santé.

Choisir son assurance pro selon son activité

Il n’y a pas un contrat d’assurance professionnelle excellente. L’idéal est d’opter pour une compagnie populaire et spécialisée en fonction de votre activité. Vous devez être vigilant vis-à-vis des clauses du contrat. Vous pouvez en comparer plusieurs. La plupart des contrats comportent des garanties et des franchises qui constituent des barrières au coût des indemnisations sponsorisées par les assureurs.

Par ailleurs, vous devez vérifier si les activités couvertes riment avec celles de votre entreprise. Ce contrôle doit être fait pour l’ensemble de vos activités. Il faut considérer également l’étendue géographique des garanties. Si vous devez rendre certains de vos services à l’étranger, rassurez-vous qu’ils sont bien protégés par l’assurance professionnelle.

Quel est le prix d’une assurance professionnelle ?

Pour un auto-entrepreneur, le prix pour souscrire une assurance professionnelle varie en fonction du chiffre d’affaires et du secteur d’activité. Certaines garanties sont également indispensables selon les métiers. Il y a possibilité pour qu’un auto-entrepreneur puisse souscrire la garantie responsabilité civile à 100 euros environ par an. Le coût d’une protection juridique peut être aussi évalué à 100 euros par an. Une protection complémentaire santé est évaluée à 200 euros environ par an. Le prix d’une multirisque professionnelle est de 400 euros par an, une assurance perte de réalisation à 300 euros par an. Enfin, une garantie de bâtiment sur dix ans coûte 600 euros par an.

Il faut noter quand même que certaines assurances professionnelles ont des particularités. Pour une assurance profession par exemple, les prix moins chers varient de 90 à 500 euros par an, mis à pas les garanties choisies. Concernant une entreprise individuelle, les prix varient entre 100 et 1 000 euros par an. Cela dépend du chiffre d’affaires moyen, du nombre de garanties et du domaine d’activité. Enfin, pour une assurance agricole, le coût moyen d’une assurance couvrant l’exploitation ainsi que le matériel, est de 2000 euros environ par an.

Est-il obligatoire d’avoir une assurance professionnelle ?

Les normes en vigueur n’obligent pas les entreprises à se protéger contre les probables dommages enregistrés dans le cadre de leur travail. Néanmoins, certains secteurs d’activité très particuliers font l’exception. C’est le cas du BTP et des métiers réglementés. Pour autant, cette démarche est fondamentale, peu importe l’activité de la société. Pensez par exemple, à une profession libérale qui prodigue de mauvais conseils à sa clientèle ou un fournisseur témoin d’un accident dans son local. Imaginez ces personnes se retourner contre la société.

Peut-on arrêter un contrat d’assurance professionnelle ?

Il est possible d’arrêter un contrat d’assurance professionnelle. La façon la plus simple pour s’en sortir, est de le faire à l’échéance, c’est dire à la date d’anniversaire du contrat. Cela n’est pas toujours conforme à la date de souscription, car elle peut être librement définie par l’assureur. À ce propos, il est recommandé de vérifier les modalités de votre assurance. Veillez à respecter surtout un préavis de 2 mois. Autrement, votre contrat sera simplement reconduit sur un an.

En définitive, retenez que les assurances professionnelles couvrent plusieurs sortes de risques. La manière optimale de souscrire son assurance est de prioriser le bon interlocuteur et de faire une étude de comparaison des services du marché.

Accueil Conseils pro Quelle assurance professionnelle choisir ?

stratégie de spécialisation : avantages et inconvénients

Les entreprises doivent faire différents choix concernant leur positionnement sur le marché. Ces choix se déclinent en plusieurs types de stratégies (spécialisation, diversification, etc.)....

Pourquoi créer une holding ?

Un holding constitue la solution destinée aux chefs d'entreprise qui désirent acquérir plusieurs sociétés. Elle peut être utilisée de diverses manières et demeure très...

Tout sur l’utilisation d’un véhicule de société par le gérant

Les voitures de fonction sont généralement mises à la disposition des dirigeants afin de faciliter leurs déplacements dans le cadre professionnel. Bon nombre d’entre...

Les ressources financières d’une entreprise

Un établissement a besoin de moyens matériels, humains et financiers pour mener à bien ses activités. Il dispose par exemple de différentes sources de...

Facture acquittée en entreprise : que faut-il savoir ?

Tout consommateur de produits permettant un règlement par échelonnement a sans doute déjà entendu parler de facture acquittée. L'expression laisse entrevoir brièvement ce à...

L’assurance vitrine de magasin en cas de casse : que choisir ?

L'assurance vitrine de magasin est un type de couverture qui protège les commerçants contre les dommages causés à leur vitrine. L’état de la vitrine...