refus candidature
RH & Emploi

Comment gérer un refus de candidature

Apprendre que sa candidature à un poste est rejetée n’a jamais été une nouvelle facile pour un demandeur d’emploi. En effet, le refus est une situation souvent difficile et décourageante qui peut conduire parfois à la dépression, surtout si vous faites face à plusieurs rejets de candidature. Cependant, cette mauvaise expérience représente un atout que vous pouvez saisir pour mieux vous outiller pour les prochaines offres. Comment gérer un refus de candidature ? Voici quelques pistes à suivre pour augmenter ses chances de voir sa demande d’emploi acceptée.

Comprendre le refus

Après un rejet, plusieurs questions vous passent dans la tête. Pourquoi votre dossier est rejeté ? Est-ce le CV ? Est-ce l’entretien que vous avez mal géré ? À ces questions, seul le recruteur pourra vous donner une réponse. Chercher à savoir le motif ou les raisons du rejet de votre dossier est une étape très importante pour mieux supporter votre déception. En effet, ceci vous permet de savoir vos faiblesses. Ce qui va vous aider à y travailler pour les prochaines candidatures. Ainsi, lorsque vous recevez une réponse négative, il est important de demander des éclaircissements au recruteur.

Comment demander des explications au recruteur ?

Demander des explications sur votre rejet de candidature peut être délicat. Il faut alors savoir s’y prendre pour ne pas indisposer le recruteur qui représente toujours un potentiel employeur. Pour ce faire, vous devez vous assurer de poser de façon correcte et courtoise votre question. Ne donnez pas l’impression au recruteur qu’il a mal étudié ou mal jugé votre dossier et qu’il doit vous donner des explications. Pour ce faire, il faut bien lire le refus de candidature et vous assurer qu’il vous faut des explications d’abord avant d’en réclamer à recruteur. Ensuite, posez vos questions tout en soulignant que votre objectif est de vous améliorer pour éventuellement postuler pour d’autres postes, pourquoi pas au sein de la même entreprise.

Par quel canal demander des explications à un recruteur ?

À cette question, la réponse est : le canal utilisé par le recruteur pour vous informer du refus de votre candidature. Aujourd’hui, à part l’entretien qui se fait très souvent en présentiel, la plupart des étapes d’une procédure de recrutement se passent en ligne. Ainsi, envoyer un mail est le canal le plus adapté pour demander une explication après un refus de candidature. Toutefois, vous pouvez prendre rendez-vous avec le recruteur pour discuter de vive voix avec lui. Ceci va vous permettre de montrer à ce dernier votre enthousiasme à vouloir vous améliorer.

A lire : comment refuser une offre d’emploi ?

Garder le contact

Un candidat en quête d’emploi doit nécessairement chercher à garder contact avec un recruteur qui a rejeté son dossier. Ceci, dans le but de suivre l’actualité de la structure et d’avoir les informations sur les nouvelles offres d’emploi qu’elle propose. Après la demande d’éclaircissements sur les motifs du refus de votre candidature, vous pouvez aussi demander à rester à contact avec le recruteur. Il suffit de faire cette demande à la fin de votre mail. Une simple phrase comme celle-ci suffit : ” j’aimerais bien rester en contact avec vous, car je souhaite vivement travailler dans votre structure un jour”. Aussi, vous pouvez ajouter le recruteur à vos comptes professionnels en lui envoyant une invitation sur vos réseaux sociaux.

Trouver des solutions alternatives

Après le refus d’une candidature, il est conseillé de trouver des solutions alternatives pour ne pas laisser le découragement vous envahir. Il s’agit de travailler sur les problèmes soulevés par le recruteur qui sont les causes du rejet. Vous pouvez par exemple :

  • revoir votre Curriculum vitæ,
  • reformuler votre lettre de motivation,
  • lire des documents sur comment se comporter à un entretien d’embauche.

Toutes ces solutions vont vous permettre de vous améliorer pour d’autres candidatures et décrocher le travail.

Se remettre en question

Pour mieux gérer un refus de candidature, il est indispensable de se remettre en cause. Il s’agit de vous poser des questions sur ce que vous avez fait ou non qui n’a pas favorisé votre candidature. En prenant les explications que vous avez reçues du recruteur, faites une analyse minutieuse de chaque étape du recrutement. Posez-vous les questions à savoir :

  • est-ce que j’ai bien lu l’offre pour adapter mon CV aux attentes du recruteur ?
  • Est-ce que je me suis bien préparé pour l’entretien d’embauche ?
  • Est-ce que j’ai fait des recherches sur la structure par rapport à la grille salariale avant de donner mon intention de salaire ?
  • Est-ce que j’ai répondu comme il faut pour convaincre le recruteur ?

De la même manière que vous cherchez à justifier les explications du recruteur, passez aussi en revu tout ce que vous avez fait de bien. La remise en question vous permet de corriger vos erreurs, de prendre les dispositions nécessaires pour réussir à une prochaine candidature. Cet exercice si vous le faites bien va vous dévoiler vos forces et faiblesses en tant que demandeur d’emploi.

Se préparer pour la prochaine candidature

Une fois la remise en question faite, vous devez à présent vous préparer pour les prochaines candidatures. En effet, le rejet de votre candidature n’est pas la fin du monde. Au contraire, c’est une expérience sur laquelle vous devez vous appuyer pour développer les aptitudes nécessaires pour décrocher un contrat à une autre occasion. La préparation pour une prochaine candidature se fait essentiellement en deux phases qui sont : l’amélioration de vos compétences professionnelles et l’acquisition des techniques de recherche des postes qui correspondent à votre profil si vous êtes un candidat.

L’amélioration des compétences

Le diplôme seul ne permet pas ou ne garantit pas l’obtention d’un emploi. Il faut des expériences professionnelles ou à défaut certaines compétences. Il s’agit des formations en amont que vous pouvez faire et dont les attestations peuvent donner plus de poids à votre CV. Par exemple, si vous cherchez un poste de secrétaire en plus de votre diplôme, une formation sur l’utilisation des logiciels de traitement des courriers peut être un plus. En fonction des explications de votre recruteur sur votre formation, vous devez chercher à améliorer vos compétences.

Les techniques et aptitudes pour une recherche satisfaisante

Ici, il s’agit de savoir rechercher exactement votre profil. Pour cela, il faut vérifier si la fonction proposée correspond vraiment à votre profil. Ne postulez pas à un emploi sans lire en détail le contenu du poste, le nombre d’années d’expérience, le lieu du travail, l’âge et autres. Ensuite, lisez et apprenez comment faire une lettre de motivation convaincante, un CV attirant. Et enfin, préparez-vous pour l’entretien, pourquoi pas avec l’aide d’un professionnel.